Debrief du mercredi 1 fevrier 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Debrief du mercredi 1 fevrier 2017

Message  Phoenix le Ven 3 Fév 2017 - 15:26

Une trés bonne soirée avec une victoire des russes.

Pour les allemands, il s'agissait de ravitailler la poche de Stalingrad, et de neutraliser les troupes russes.
Pour les russes : soutenir un assault de blindé ou escorter des IA.

Décollage : 5h du matin en hivers
Météo : Plafond bas (800m de mémoires) et couche dense.
Durée de la mission : 3H mais on a du jouer 2h30 environ je pense.

Participant Allemand :
Nidray : Reco puis chasse.
Serpicox : Reco puis chasse
Kerlir : Chasse
Obélix : JU52 ravitaillement base de Shkolniy (carré 1026) afin de la remettre en état. Puis passage en attaque au sol sur BF110e2/JU87
Phoenix : JU52 ravitaillement base de Shkolniy (carré 1026) afin de la remettre en état. Puis passage en attaque au sol sur BF110e2/JU87

IA allemand :
- 2 groupes de 3 JU52 qui vont larguer du ravitaillement sur Pitomnik.
- 2 JU 52 pour aider l'activation de la base de Shkolniy (mais on ne sais pas s'il y arrievront)
- 2 BF 109 G2 patrouille sur le coridor entre Plesovskiy (carré 1415 NP2) et le cotés ouest de la poche.
- 2 BF 109 G2 patrouille sur le coridor entre Plesovskiy (carré 1415 NP2) et le cotés ouest de la poche.
- 3 BF109 G2 qui patrouillent dans la poche.
- 2 BF 109 G2 qui patrouillent dans la poche, mais qui seront activé par Obélix sur la fin de partie.

Participant russe :
Winterz : Chasse
Selmak : Chasse

IA russe :
-1 Sveno 01 (3 avions) qui patrouillent dans ou autours de la poche. Avions historique de la période, mais aléatoire, donc on ne sait pas sur quoi on va tomber. Patrouille infinie. Des que les 3 avions sont descendus, un nouveau sveno est généré.
-1 Sveno 02 (3 avions) qui patrouillent dans ou autours de la poche. Avions historique de la période, mais aléatoire, donc on ne sait pas sur quoi on va tomber. Patrouille infinie. Des que les 3 avions sont descendus, un nouveau sveno est généré.
- 5 IL2 activés par les joueurs russes qui devaient attaqué Pitomnik. (Navigation aléatoire)


La chasse est partie en avant pour essayer de réaliser les reconnaissances. La reconnaissance 2  n'a pu être mené à bout, et les 109 ont mis le cap sur la reco 1. Pendant la reco 1, des tanks ont été repéré en direction du terrain de Mal Orlovka. Kerlir détruira quelques projecteurs pour neutraliser les DCA. Une fois la reco 1 fini, le commandement a ordonné la destruction de ce groupe en progression vers nos lignes.

Cela tombait bien, car Obélix et moi étions en approche de Shkoniy qui était sous le feu de l'artillerie. Obélix a atterri en premier,et je le suis de prés, mais pas trop prés, et heureusement, car un obus tombe entre nous sur la piste. Heureusement, plus de peur que de mal. On décharge la marchandise, mais ce n'est pas suffisant pour remettre le terrain en état. Visiblement, les deux autres JU52 de ravitaillement ne sont pas arrivés, soit victime de la flak, soit des chasseurs russes.

Du coup, on part en BF110e2 avec de quoi traiter la menace des tanks russes. En mettant en route les 110, on peut voir un multimoteur être descendu. Je pense et annonce un  JU52 même si je trouve la forme bizarre, mais dans le feu de l'action, pas évident d'être sur (lors du débriefing, on apprendra que les russes avaient activé les IL2 IA, et que c'est un IL2 et pas un JU52 qui s'est fait dessouder). Obélix se loupe sur le taxiway (il n'a pas vu les pancarte, putain de schnaps frelaté, je lui avais dit de ne pas en abuser), et prend le grand chemin. Lors du taxing, on  peut voir les projecteurs en action, et même nos mitrailleurs arrière tirer, signe que Ivan est dans le coin, et ne nous veut pas que du bien. Je ne sais pas où en est Obélix, mais ça urge, les troupes russes sont proches donc les procédures de décollages en équipes sont oubliés au profit de la sauvegarde de la poche et de nos hommes. Au bout de 5 minutes de taxing, à quelques mètres de la piste, un Ivan fonce sur moi et me straffe. Je fais un rapide check, et ça a l'air bon, je décide donc de poursuivre. Hélas, mon moteur gauche semble avoir été trop touché et se coupe. Beaucoup^de temps de perdu alors que les russes avancent. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé pour Obélix. Je saute dans une JU87 tout comme Obélix. On décolle, mais en chemin, les russes nous avoine. J'ai des trous dans l'aile droite, mais ça tient, donc je lance mon attaque, je loupe mon laché de bombe, et mon aile ne supporte pas la ressource. Je me crache, hélas à côtés du char russe.

Je repars en 87, mais c'est trop tard, les russes ont pris possession du terrain de Mal Orlovka, et donc à réduire la poche allemande. Je prend quand même le chemin de la zone. Je repère les ruskof autours de la piste. Je largue ma SC 500 qui ne touchera pas. Je bascule en mode single pour les 2 SC 250 qui me reste. Je refais une passe, et sur ce coup, ma 250 pulvérise ce qui semble être un T34. Alors que je veux refaire u passage, un Ivan fera une passe sur moi qui m'enverra directement percuter la planète.

Des images de la fin de mission donc le jour se lève .




















Sur celle là, je regrette de ne pas avoir de track, car le Yak plonge sur un allemand armé d'une MG, et ça fait règlement à OK coral. Les deux tirent et sont encadrés par les tirs. Au final, c'est l'arbre derrière le mitrailleur allemand qui a failli obtenir la victoire sur le Yak. Mais à voir, c'était excellent.



Vidéo de Winterz :
https://www.youtube.com/watch?v=rfMvFpm8x5g

Source :
http://www.unbound-frogs.org/forum/viewtopic.php?f=57&t=2311&p=39377#p39377
avatar
Phoenix
Kombrig
Kombrig

Messages : 869
Date d'inscription : 02/07/2013
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum